Le lavage est une étape importante de toute routine capillaire. Il permet de retirer l’excès de sébum et reste de produit cosmétique.

No poo ou shampooing traditionnel? Shampoing doux ou clarifiant ? Nous faisons le point.

  1. Qu’est-ce qu’un shampooing ?

L’un des cosmétiques capillaires les plus consommés en France. Contrairement à ce que l’on croit, le shampoing est fait pour laver le cuir chevelu et non les cheveux.

 

Il y a grosso modo  dans une bouteille :

  • entre 65/70% d’eau
  • 15-40% de tensioactifs
  • 5% de co tensioactifs
  • 5% d’agent épaissiants et colorants
  • 5-2% d’actifs

 

Après l’eau, les principaux composants sont les tensioactifs, des agents lavant qui permettent de dissoudre le sébum pour le rendre rinçable à l’eau. Ils produisent aussi de la mousse.  On se rend compte que même s’ils prétendent être démêlants ou nourrissant. Les shampoings ne sont composés que de peu d’actifs en fin de compte.

  • Clarifiant Vs. Doux ?

La vraie différence va se jouer au niveau des tensioactifs utilisés. Les shampoings dit clarifiants sont composés de tensioactifs plus « durs » que ceux des shampoings doux. Ce qui est normal sachant qu’ils sont spécialement conçus pour enlever les résidus les plus tenaces comme les huiles lourdes ou les pommades.

Parmi les tensioactifs, on retrouve par exemple, la famille des sulfates reconnaissable à la mention « sulfate » dans la liste des ingrédients. Les sulfates sont des nettoyants très efficaces, si efficaces qu’ils retirent non seulement la saleté mais aussi le sébum. C’est de là que vient leur mauvaise réputation dans le milieu des cheveux naturels. Les plus « forts » sont l’ammonium lauryl sulfate (ALS) et  Sodium lauryl sulfate (SLS)

Note : Tout shampoing contenant des  ALS ou SLS peut être utilisé comme clarifiant quand on a les cheveux afro.

Les shampoings dits doux sont eux composés de tensioactifs moins agressifs, mieux adaptés au lavage de routine. La plupart sont sans sulfate et donc produisent moins de mousse par exemple le cocoglucoside (issu du sucre)

Note : Sans sulfate ne signifie pas forcément dire shampoing doux. En effet derrière cet argument marketing peut se cacher des compositions par très clean. Il arrive que les industriels pour compenser l’absence de mousse créer par les sulfates, mélangent plusieurs tensioactifs qui au final produit le même effet.

 

  • Et le no-Poo dans tout ça ?

Le No-poo est une tendance venant des Etats-Unis qui consiste à ne pas utiliser de shampoing. Elle se traduit de plusieurs manières. Cette liste n’est pas exhaustive

Co-Wash : Cette solution est très populaire chez les nappy. Il s’agit de « sauter » l’étape du shampoing et de n’utiliser qu’un après-shampoing. Ces derniers sont aussi composés de tensioactifs mais en moindre quantité. C’est une manière efficace de laver ses cheveux en douceur.

Rhassoul : Il s’agit d’une argile venue du Maroc. Son nom signifie la pierre qui lave. Pour l’utiliser il suffit de mélanger l’argile à de l’eau pour obtenir une pâte que l’on applique sur sa chevelure. Un temps de pose est nécessaire d’environ 15 minutes avant de rincer.

Savon : Historiquement, avant l’invention du shampoing, les gens n’utilisait que du savon. L’un des plus populaires est le savon noir d’Afrique de L’Ouest (ne pas confondre avec celui du Maghreb)

 

 

  • Note importante

Tout processus de lavage, aussi doux soit-il, prive le cheveu d’une partie de son sébum naturel donc le rend sec. Pensez à toujours faire suivre le lavage d’un soin/produit hydratant.

 

Tensioactifs Durs

Tensioactifs Doux

lauryl sulfate (ALS) Natrium Laureth
Sodium lauryl sulfate (SLS) cocoglucoside
TEA laureth sulfate
Sodium myreth sulfate
Author

2 comments

Laisser un commentaire